lèse


lèse

lèse adjectif féminin (latin laesa, blessée) Mot qui se place devant certains substantifs féminins pour indiquer que la chose exprimée par le substantif a été attaquée, violée : Crime de lèse-majesté, de lèse-humanité.

⇒LÉSÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.
I. — Part. passé de léser et adj.
A. — [Correspond à léser A] Qui a subi un préjudice dans ses intérêts ou dans certains de ses aspects (du fait de quelque chose). Anton. avantagé, favorisé. Il s'est considéré comme lésé dans ce partage (Ac. 1935). Chaque vanité ministérielle se croit lésée de ce que l'on accorde à la vanité d'un collègue (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 125) :
1. Je souffre plus et je suis plus lésé de ne pouvoir soutenir et défendre une encyclique pontificale que d'être privé de donner mon avis sur l'entreprise du Mexique...
VEUILLOT, Odeurs de Paris, 1866, p. 14.
Domaine du dr. Victime de quelque lésion. Je suis la seule partie lésée (Ac. 1935). Si les valeurs ne sont point égales, et que le contractant lésé s'en aperçoive, il ne consentira pas à l'échange (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 228).
[Avec un compl. introd. par dans] Être lésé dans ses droits. Il demanda brusquement avec une vivacité d'homme lésé dans ses attentes : « Pourquoi ça? » (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Legs, 1884, p. 965) :
2. Assez oublieux des injures lorsque sa colère était calmée, et qu'il ne se sentait pas matériellement lésé dans ses intérêts, Hilperik aurait cédé aux prières de ceux qui l'entouraient...
THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 341.
B. — [Correspond à léser B] MÉD. Qui a subi une lésion. Synon. blessé; anton. indemne, sauf. Les tissus des organes lésés peuvent récupérer leurs fonctions normales après une irradiation limitée en dose et en durée (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 218).
II. — Emploi subst. Personne qui a subi un préjudice dans ses intérêts. Voilà donc deux causes puissantes qui s'entendent pour maintenir le mariage tel qu'il est : la société qui y profite; les lésés qui ne veulent pas être généreux (AMIEL, Journal, 1866, p. 66). Il dit sa vie alors, sa triste vie, tuée en partie à écouter des plaintes; il dépeignit l'ininterrompu défilé des lésés et des mécontents (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, 3e tabl., 3, p. 114).
Prononc. : [leze].

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lèse — lèse …   Dictionnaire des rimes

  • lésé — lésé …   Dictionnaire des rimes

  • lèse- — ♦ Élément, tiré du latin dans l expression (crimen) læsæ majestatis(⇒ lèse majesté), employé en composition dans crime (parfois délit) de lèse (et subst. fém.) : crime (délit, etc.) qui consiste à attaquer, à léser... : « Crime de lèse humanité » …   Encyclopédie Universelle

  • Lese — (f.) im Sinne von aufsammeln, auflesen bezeichnet: Traubenlese, die Ernte von Weintrauben Getreideernte Lese, ein Ort in Osttimor, siehe Leolima (Hato Udo) Lese (Papua Neuguinea), ein Ort auf Papua Neuguinea LESE bezeichnet: Landeseinsatzeinheit… …   Deutsch Wikipedia

  • Lese — (l[=e]z), v. t. To lose. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Leše — ist jeweils der slowenische Name von: Leesch, einem Ortsteil von Littai Liescha, einem Ortsteil von Prävali Löschach, einem Ortsteil von Neumarktl Lessach, einem Ortsteil von Sankt Jakob im Rosental Siehe auch: Massaker von Leše …   Deutsch Wikipedia

  • lésé — lésé, ée (lè zé, zée) part. passé de léser. Qui a souffert un dommage. •   Tout le monde convient avec moi que j étais offensé, lésé, malheureux, J. J. ROUSS. Conf. VII.    Il se dit aussi des choses. Les intérêts lésés par cette mesure …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Lese — Lese,die:⇨Weinlese Lese→Weinlese …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • lese — Lese. adj. f. (Quelques uns l escrivent avec un Z.) Il n est en usage qu avec le mot de Majesté. Crime de Lese Majesté. criminel de Leze Majesté. Voy MAJESTÉ …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Lese — Lese, Benozzo di, Maler, s. Gozzoli …   Meyers Großes Konversations-Lexikon